Les sports à pratiquer pendant un séjour en Islande

Prisée pour ses somptueux paysages et sa riche culture, l’Islande ne manque pas d’activités à offrir aux touristes. Sur cette île située entre la Norvège et le Groenland, ces voyageurs auront la chance de s’adonner à leur sport préféré et d’en découvrir d’autres.

L’Islande, un paradis pour les amateurs de sports d’hiver

L’Islande est, en majorité, recouverte de glace et de neige. De ce fait, elle constitue une destination idéale pour les adeptes de sports d’hiver. Pour le plus grand plaisir des randonneurs aguerri au froid, cette contrée est jalonnée de glaciers qu’ils pourront explorer durant un voyage Islande. Si vous préférez skier, plutôt que faire des balades, sachez que plusieurs pistes vous attendent sur cette île. Lors de votre escapade, vous aurez, par exemple, la chance de dévaler les pentes des fameuses Montagnes Bleues. En y allant, vous aurez à votre disposition près de 10 km avec un dénivelé de 240 m. Que demander de plus pour faire le plein d’adrénaline ? À titre d’information, ce domaine est ouvert à partir de 10 h à 21 h. Cependant, ces horaires sont variables en fonction des conditions d’enneigement. Mis à part cela, si vous voulez passer un moment en famille, les domaines d’Ártúnsbrekka et de Breiðholt vous conviendront mieux, car leurs pistes sont adaptées aux enfants.

L’équitation à dos d’islandais

L’Islande n’est pas seulement une destination réservée aux amateurs de sports hivernaux, elle se prête aussi à l’équitation. Bien plus qu’un sport, cette discipline est également un art, car pendant la montée, le cavalier doit être en parfaite harmonie avec son cheval. Mis à part cela, l’équitation est un loisir qui permet de faire d’agréable balade à la découverte des paysages locaux. Si vous êtes un adepte des petits chevaux, pendant votre voyage Islande, vous aurez l’occasion de monter une race exceptionnelle, les islandais. Il s’agit d’équidés assez semblables aux poneys. Leurs longues crinières touffues ainsi que leurs robes fournies les protègent du rude climat de l’île. En outre, ces chevaux sont très robustes. D’ailleurs, ils peuvent atteindre les 40 ans s’ils sont correctement entretenus. À titre d’information, les islandais ont la capacité de réaliser deux allures supplémentaires outre les trois classiques, à savoir le tölt et l’amble.

Le Glima, une lutte typiquement islandaise

Durant votre voyage Islande, vous aurez la chance de découvrir le Glima. D’après les historiens, cette lutte a été rapportée dans ce pays grâce à la migration des Vikings venus de la Norvège. Depuis, elle garde une grande importance dans la culture locale. Cet art martial est d’ailleurs le sport national d’Islande. Autrefois, les pratiquants du Glima portaient des vêtements chauds et faisaient leur entrainement à l’extérieur. L’emplacement où se faisaient les exercices était nommé Glimuholl, un mot qui se traduit par « salle de Glima » en français. En ce qui concerne le déroulement du combat, les adversaires (glimumenn) se saluent toujours avant son commencement. Pour ce faire, ils se serrent la main en signe de respect, puis se mettent en position. Le but du Glima est simple, il suffit de déséquilibrer son rival afin que celui-ci touche le sol avec ses mains, ses genoux ou encore ses épaules.

Laisser un commentaire

  • Speed
    0.0
  • Criteria 2
    0.0
  • Criteria 3
    0.0